lundi 7 novembre 2016

Soupe gratinée aux oignons


Catégories : entrée, soupe
Saisons : automne, hiver
Difficulté : simple
Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 5 heures

Il fait froid, il pleut, bonnets et écharpes sont ressortis à Lyon aujourd'hui... Au revoir poivrons, tomates, aubergines et recettes du soleil, on se reverra dans quelques mois !

En ce début de mois de novembre il est donc grand temps de se mettre à réchauffer la cuisine et la table de quelques bons plats d'hiver chaleureux et consistants dont la traditionnelle soupe aux oignons fait définitivement partie.

Liste de courses pour 4 à 6 personnes :

  • 1 kg de gros oignons jaunes
  • 200 gr de gruyère râpé
  • 150 gr de beurre salé
  • 150 cl de bouillon de volaille
  • 75 cl de vin blanc sec
  • 4 cuillères à soupe de farine
  • 4 pincées de quatre épices
  • 10 tranches de pain de campagne
  • Sel, poivre

La recette :

Pelez et émincez les oignons (courage : c'est la seule partie larmoyante de la recette !).

Mettez le bouillon de volaille dans une casserole et chauffez le doucement (sans le laisser bouillir).

Faites fondre le beurre dans une cocotte jusqu'à ce qu'il mousse. Mettez-y alors les oignons à colorer à feu vif en remuant. Quand ils sont bien dorés, saupoudrez de farine, mélangez puis versez le bouillon chaud et le vin blanc.

Salez, poivrez et saupoudrez de quatre-épices. Ajoutez 50 cl d'eau et faites cuire à feu doux environ 4 heures en remuant régulièrement, rajoutez de l'eau au besoin.

Pour servir, émiettez le pain de campagne préalablement grillé. Répartissez la soupe dans des bols allant au four. Posez les croutons de pain, parsemez de gruyère râpé et enfourné jusqu'à gratiner le fromage à th. 4 à 5.

Servez aussitôt.

Pour une soupe plus savoureuse :

Préparez la soupe la veille et laissez la une nuit au réfrigérateur, si la cocotte est trop grande, laissez-la à l'extérieur sous un couvercle hors du feu.

Le jour même, rechauffez la soupe à feu doux (th. 3 à 4) sans couvercle pendant environ 2 heures en remuant régulièrement.

4 commentaires:

  1. Il me reste qu'à trouver les jolis bols :)

    RépondreSupprimer
  2. Voici quelques boutiques lyonnaises d'arts de la table que j'aime où vous devriez trouver votre bonheur : la valise d'Elise, du bruit dans la cuisine, mi casa, matuvu, origin'art...

    RépondreSupprimer
  3. le petit plus de la mère Françoise : j'aille les croûtons et je rajoute un verre de porto en fin de cuisson...un régal

    RépondreSupprimer
  4. Rassurez-vous, la quantité de liquide peut paraître importante mais elle tient compte de l'évaporation pendant la cuisson longue de la recette. De la même manière, il ne restera quasiment plus de degré d'alcool, juste le goût du vin sur les oignons.

    RépondreSupprimer